Quel avenir pour les concessions hydroélectriques françaises face à une mise en concurrence annoncée ?

Article de Samuel Lechaptois (IGE 2020)   L’hydroélectricité en France représente l’équivalent de 25,5 Gigawatt avec près de 400 concessions réparties à plus de 90% dans 4 régions : Auvergne Rhône-Alpes (44 %), Occitanie (17 %), Grand Est (15 %) et PACA (15 %), d’après les données du groupe EDF. La filière hydroélectrique constitue ainsi de 10 à 12% de la production totale d’électricité ainsi que 61% de la production d’électricité

Dès que les vents tourneront, nous recyclerons!

Article d'Alix Mithouard (IGE 2019)   En octobre 2019, un rapport de Wood Mackenzie Power and Renewables a annoncé que plus d’un tiers du parc éolien terrestre existant en 2018 dans l’Union Européenne arrivera en fin de vie en 2028 [1] et cela a déjà commencé : selon l’association WindEurope, une capacité de 421 MW a été démantelée en Europe en 2018, principalement en Allemagne. La France, quant à elle,

Le scénario Négawatt pour la transition énergétique

NégaWatt : qu’est-ce que c’est ? Amory Lovins, fondateur du « Rocky Mountain Institute » invente ce terme en 1989 pour désigner l’énergie non consommée ou économisée, par des actions de sobriété, ou d’efficacité énergétique. En 2001, une vingtaine d’experts du secteur énergétique reprennent ce terme pour baptiser leur association à but non lucratif. NégaWatt est née, indépendante de tout parti politique. Ses sources de financement, ainsi que ses charges