Résidus de médicaments dans les eaux : un danger encore peu mesuré

Article de Lamia Moubakir (IGE 2019)   Bactéries hyper résistantes, féminisation de poissons mâles, espèces en danger, ces phénomènes alarmants ont pu être associés à la présence de résidus médicamenteux dans nos eaux. Principes actifs et métabolites peuvent en effet se retrouver dans l’environnement, dû au large développement de l’usage des médicaments au niveau mondial. Médicaments administrés aux humains et aux animaux, se retrouvent par différents biais dans l’environnement et

Désir d’indésirables, un plaidoyer pour la réhabilitation des nuisibles

article de Chrystelle Roger (RSEDD 2018). Les points de vue exprimés dans cet article n'engagent que l'auteur.   Je suis invisible, pathogène, parasite, destructeur, ou alors je dégage une odeur nauséabonde, je suis laid, j’utilise ma ruse à des fins macabres, je fais des trous ou je ravage, je suis un démon et j’attire le mauvais sort, je suis inutile ou bien sanguinaire, mon nom est une insulte… Tant de

Compte-rendu de la conférence “Quel avenir pour la biodiversité ? 2020, espoir ou désillusion ?”

compte rendu par Alexiane Zelinsky (IGE 2019)   Cette conférence a été organisée par des étudiantes de l’ISIGE (EnvIM et IGE). Le thème de la biodiversité a été choisi tout d’abord par son actualité (compte tenu des prochaines conférences internationales sur le sujet en 2020), mais aussi par l’intérêt porté au sujet par les étudiantes organisatrices suite à leur missions professionnelles.. L’objectif de cette table ronde était de regrouper un panel

Finance et biodiversité, pourquoi ces notions ne sont plus si antinomiques ?

Article de Anne-Sixtine Triboulois (IGE 2019)   Cet article a pour objectif de mettre en lumière les interactions entre la sphère économique et financière et la sphère environnementale. Nous chercherons à comprendre pourquoi valoriser la nature peut contribuer à sa sauvegarde et comment la finance a, aujourd’hui, un rôle majeur à jouer dans la protection de la nature en particulier de la biodiversité. Dans un premier temps, nous expliquerons la

Une problématique Écologique globale qui ne saurait se résumer à un enjeu de rareté

Il peut paraitre évident d’invoquer l’aspect inextricable des enjeux environnementaux et sociaux qui se trament sous nos yeux. Pourtant une séparation s’établit de fait aujourd’hui entre le traitement de la « crise » environnementale relativement nouveau mais qui foisonne de propositions, et celui plus ancien de la question sociale ; la première étant éventuellement réduite à un enjeu de gestion de la rareté indépendante de la seconde entendue comme un enjeu de contrôle/réduction

Le biomimétisme, ou la nature comme modèle

  Dérèglement climatique, pollution atmosphérique, artificialisation des sols, extinctions massives d’espèces, diminution de la diversité génétique, surexploitation des ressources naturelles… Ces phénomènes caractéristiques de l’Anthropocène sont les conséquences de l’acte d’une seule et même espèce non encore menacée de disparition. Mais pour combien de temps ? Déconnecté progressivement de la nature, aveuglé par la soif d’industrialisation, par méconnaissance, suffisance ou indifférence, l’Homme n’a cessé de vouloir accroître sa domination sur les

« Manifeste pour les nouvelles ressources, un autre monde est possible »

par Virginie Alziary   Aujourd’hui, je partage avec vous la lecture d’un ouvrage, publié il y a quelques mois, en décembre 2018 aux Editions du Cherche Midi, intitulé « Manifeste pour les nouvelles ressources, un autre monde est possible ». Bâti autour de la réflexion d’experts sur le thème de l’Économie Circulaire, l’écrivain et essayiste Eric Orsenna, un des nombreux co-auteurs de cet ouvrage, propose un voyage dans l’univers des solutions concrètes

Les enjeux du numérique dans l’agriculture

par Sandrine Guilloux (IGE 2018)   L’agriculture est en profonde mutation. Depuis près de 15 ans, le secteur souffre d’une réduction drastique du nombre d’actifs. Les exploitations se mutualisent et deviennent de plus en plus grosses, vidant nos campagnes des petites exploitations qui ne parviennent plus à survivre dans un marché mondial et très concurrentiel. La pénibilité du métier, induite par les efforts physiques, de longues journées de travail, peu

Une finance au service du climat et de la société est-ce possible ?

par Camille Vanderghote (IGE 2018)   1 115 milliards d’euros, c’est le montant à investir chaque année, d’après le rapport de la Cour Européenne des Comptes en 2017, pour atteindre les objectifs de l’Union Européenne en matière de climat et d’énergie à l’horizon 2030. Le bâtiment, les transports, l’énergie, la gestion des déchets, l’agriculture … autant de secteurs qui ont besoin d’investissements immédiats pour prendre un nouveau virage dans les 2

Quel avenir pour le ski face au changement climatique ?

Par Axel Degiorgis (IGE 2018)   Le développement des stations de sports d’hiver commence son ascension dans les années 1960 impulsé par le « Plan neige », lancé par l’Etat en 1964 durant les « Trente Glorieuses » afin de promouvoir la démocratisation touristique hivernale. L’objectif de ce plan était de construire des équipements et des logements adaptés au tourisme hivernal de masse. Au total, 150 000 lits furent réalisés entre 1971 et 1975 sur