GUIDE BLOG ISIGE

 

Nous vous laissons la liberté de choisir vos sujets, et le format (d’écriture), mais nous vous demandons (a) de nous informer du sujet que vous souhaitez traiter pour que nous puissions éviter une éventuelle redondance entre les sujets traités, et (b) de nous soumettre l’article avant publication pour relecture, suggestions de correction et validation avant publication. Vous pouvez exprimer vos opinions, toutefois c’est un média partagé au nom de l’ISIGE et nous nous gardons un droit de contrôle sur les opinions données.

Pour la rédaction, voici quelques éléments à prendre en compte pour faire de cet exercice une réussite.

 

Choisir son sujet

Le choix du sujet est primordial, il conditionne l’ensemble de cet exercice d’écriture. C’est donc naturellement par là qu’il faut commencer.

Bien que le format soit « libre », un article de blog est généralement assez court, entre 2 et 4 pages maximum. Il faut donc privilégier un sujet qui se prête à être traité de manière relativement courte. Il faut par exemple éviter les sujets trop généraux « Le développement durable en 2030 », « La low- tech », ou « Peut-on se passer des énergies fossiles ». De tels sujets traités en 4 pages induiraient nécessairement de grossir les traits, sombrer dans des généralités et donc nuire à votre propos. Au contraire, un bon sujet  se concentre sur une et une seule idée. Votre article doit tourner autour d’un fait, d’une idée, d’une lecture (etc.) et doit chercher l’originalité, la nouveauté ou inspirer. Il s’agit avant tout d’apprendre ou de transmettre quelque chose au lecteur. Il faut qu’après lecture de votre article, il ait le sentiment d’avoir appris quelque chose de nouveau, d’intéressant et qu’il puisse aisément résumer sa lecture en une grande idée, c’est comme cela qu’il se l’appropriera (et peut être le partagera). Vous aurez bien entendu vos domaines de prédilection, cherchez de ce côté-là, et partagez une his- toire, un fait, une lecture, une anecdote (…) qui pourraient intéresser un lecteur.

Quelques exemples de sujets pertinents :

Tous des autruches ?

Médicaments dans les eaux

Le destin tragique de l’île de Nauru

 

Choisir un titre accrocheur (+ élé- ments graphiques)

N’hésitez pas à passer un peu de temps et à faire preuve de créativité sur le titre, qui devrait couvrir le sujet bien entendu mais est aussi un élément déterminant dans l’intérêt que vous pourrez susciter auprès de lecteurs potentiels. Deuxième élément de l’accroche de votre lectorat, l’image qui est utilisée pour la publication : choisissez la avec soin. L’ISIGE peut vous aider dans le choix et ou le montage mais n’hésitez pas à regarder les blogs actuels pour voir les publications qui vous inspirent et proposer un visuel pour la publication.

 

Format et écriture de l’article :

Un article de blog, ce n’est pas une dissertation ni un exercice de recherche et il convient de choisir un format et le style d’écriture adaptés.

15 000 signes (espaces comprises), c’est en moyenne ce qu’il faut viser pour votre article. Cela correspond plus ou moins à un temps de lecture de 4 ou 5 minutes, ce quiest à peu près le temps qu’un lecteur consacrera à votre article. Ce format assez court impose d’adapter son écriture et d’être au plus proche d’une écriture journalistique :

  • Resserrer son angle, ne pas s’écarter de son
  • Adopter un style concis, il faut transmettre les informations pertinentes sans se perdre dans des détails
  • Le style et les informations doivent être précis et rigoureux (avec références si besoin).
  • Se débarrasser des jugements et des effets de
  • Utiliser du vocabulaire varié, diversifié.
  • Adopter une écriture fluide et simple, pour ne pas buter sur un mot, une phrase.
  • L’article doit être impersonnel, subjectif et objectif. Multiplier les points de vue.

C’est un exercice pour plaire, le lecteur doit le ressentir.

Concernant le format, bien qu’il soit libre, l’idéal est de respecter le classique plan introduction, parties, conclusion et terminer par une biblio- graphie détaillée. Le titre et l’introduction doivent poser votre sujet, idéalement en interpellant le lecteur par un cas d’actualité, une question choc ou un ancrage dans le réel. Il faut qu’elle contienne tous les éléments qui permettront au lecteur de situer votre sujet. N’oubliez pas cette règle d’or de Françoise Giroud : «cela ne sert à rien d’être brillant à la 5ème phrase si votre lecteur s’est déjà arrêté de lire à la deuxième.»

Concernant les parties suivantes, tentez de ne pas trop les multiplier, 3, 4 maximum (voire aucune) et ne pas faire de sous-parties, cela nuit à la fluidité de la lecture. Terminer par une brève conclusion de quelques lignes qui résume l’idée principale du blog et pourquoi pas ouvre (vers une autre question, l’avenir, d’autres horizons…).

Pensez, autant que possible, à illustrer votre article de graphique, schéma ou image pour rendre la lecture plus facile ou la démonstration plus claire. Évitez toutefois d’en abuser, 2 ou 3 maximum.

Enfin, concernant le format, nous sommes également ouverts à recevoir des vidéos ou autres manières de valoriser votre contenu. Pensez à nous en parler avant de vous lancer.

La langue de publication est le français ou l’anglais (obligatoire pour les étudiants EnvIM, possible pour les autres cycles).

 

Mettre quelques références….

Par souci de transparence et de rigueur, et parce que le lecteur peut avoir envie d’approfondir ou de vérifier ce que vous dites, il est très important de mentionner ses sources ainsi que sa bibliographie.

Dans le corps du texte, mettez les références quand cela est nécessaire ou que vous vous appuyez/citez une source. Signifiez au lecteur un renvoi en exposant [1], puis citez ou précisez ce passage. A la fin de votre article, citez votre bibliographie, en veillant à ce que les travaux cités dans le corps du texte soient en bibliographie, et eux seuls, et réciproquement. Il faut utiliser les règles standard en la matière qui diffèrent selon le support que vous avez consulté.

Pour un article :

Barrett, C. (2008). Smallholder market participation. Food Policy, 33 (4), 299-317

Pour de la littérature grise :

Sidibé, Y. (2009). La tarification de l’eau d’irrigation. Mémoire Master Re- cherche : Agriculture, Alimentation et Développement Durable – A2D2. Montpellier : Montpellier SupAgro, 69 p.

Pour un site web :

AGRESTE. Recensement agricole 2000 [en ligne] (page consultée le 10/11/2009). http://agreste.agriculture.gouv.fr/enquetes/recensement-agri- cole/

 

Comment ça marche?

Tous les étudiants de l’ISIGE, que ce soit dans le cycle MS IGE, MS EnvIM (en anglais, avec une approche un peu plus recherche) ou MS RSEDD, sont invités à faire une publication blog.

  1. Vous réfléchissez à un sujet que vous proposez au responsable de la formation
  2. Une fois le sujet validé, vous commencez l’écriture et envoyez l’article terminé au plus tard à la date prévue, au responsable de la formation
  3. Le responsable relit l’article, peut vous faire des suggestions et valide la

version finale de l’article,

  1. qui est transmise à Paul pour mise en forme et publication, dans un rythme qui permet d’avoir en moyenne 2 articles par Parfois il y a un peu d’attente
  2. Ensuite, n’hésitez pas à relayer les articles, le votre et d’autres articles du blog s‘ils vous plaisent, par des réseaux

 

 

Contact pour MS IGE : valerie.lenglart @mines-paristech.fr; thomas.beaussier@ mines-paristech.fr // pour MS EnvIM : cathy.descamps-large@mines-paristech.fr; da- niel.florentin@mines-paristech.fr // pour MS RSEDD : jasha.oosterbaan@mines-paris- tech.fr // publication du blog : paul.turpault_dhuve@mines-paristech.fr